Les chiffres des prix immobilier Paris par arrondissement sont quasiment stables vue qu’ils n’affichent qu’un léger petit recul par rapport aux chiffres du trimestre précédent (-1.6%) Sur une année complète, les prix baissent dans les mêmes proportions pour l’ensemble de la ville.

Légère disparité sur la carte arrondissements Paris

Il est normal que cette ville connaisse un marché immobilier dynamique avec des prix qui fluctuent car la demande a toujours été forte jusqu’à la récente baisse, l’offre étant limitée et les nouveaux programmes immobiliers plutôt rares. Cependant on constate qu’il existe de légères disparités entre arrondissements, même si les prix ont plutôt tendance à stagner dans la plupart des arrondissements, certains affichent des baisses sensibles comme par exemple le 5eme arrondissement. Il est possible de consulter ces fluctuations ici.

Légère baisse des prix immobilier Paris

La baisse touche d’abord les zones périphériques les moins chères et s’étend jusqu’aux zones plus attractives et plus chères, visible sur la carte arrondissement Paris. Parallèlement, les départements de la grande couronne ont baissé depuis un an. La petite couronne en légère hausse depuis six mois environ commence à être touchée par le phénomène. Les arrondissements périphériques sont généralement plus accessibles. En particulier le nord-est ( 10ème, 11ème, 18ème, 19ème et 20ème arrondissements proposent des logements à des prix plus modestes, plus accessibles financièrement Le XIXème et le XXème sont très cosmopolites. Cependant depuis quelques années, on constate que ces arrondissements attirent des populations plus aisées.

Prix  immobilier Paris élevés dans certains arrondissements

La carte arrondissement Paris montre clairement que les arrondissements du centre et de l’ouest sont vraiment  chers. Le centre avec le premier, deuxième, troisième, quatrième, cinquième et sixième arrondissement correspond au Paris historique et regroupe la plupart des monuments historiques comme Notre-Dame ou l’Hôtel de Ville mais également l’Ile de la Cité. L’Ouest parisien, l soit le 7ème, 8ème et 9ème  est réputé pour ses grandes avenues, boutiques de luxe et Tour Eiffel sont des arrondissements très chers. Être propriétaire à Paris n’est pas à la portée de toutes les bourses mais il existe toujours des opportunités intéressantes selon les budgets.

——————————–

Pour plus de détails sur le sujet visitez les liens suivants:

http://www.lefigaro.fr

http://www.leparticulier.fr